Nous contacter

MedinCell reçoit la deuxième partie de la subvention de la Fondation Bill & Melinda Gates

24 janvier 2019

La Fondation Bill & Melinda Gates a versé la seconde tranche d’une subvention destinée à financer l’étape de formulation d’un contraceptif à action prolongée.

Ce versement intervient sur la base des résultats prometteurs d’études in vivo menées au cours des 12 premiers mois du projet et justifie le potentiel de faisabilité.

La Fondation Gates soutient MedinCell pour développer un produit dédié aux femmes les plus démunies dans les pays émergents.

MedinCell étudie les moyens d’exploiter le potentiel du produit dans les pays développés, notamment aux États-Unis, où la contraception représente un marché de 4,7 milliards d’euros.


Points forts du projet
Suite aux résultats positifs d’études in vivo, la Fondation Bill & Melinda Gates a réitéré son soutien au développement d’un contraceptif injectable actif pendant 6 mois. Le programme pourrait entrer en développement non-clinique en 2020, puis en développement clinique.
MedinCell a reçu une subvention de 3,5 millions de dollars de la Fondation Bill & Melinda Gates pour financer la phase de recherche de formulation de ce produit. Une première tranche de 2 millions de dollars a été versée au début du programme en novembre 2017, et la seconde de 1,5 million de dollars vient d’être versée suite aux premiers résultats prometteurs in vivo.
Le produit en développement serait le premier contraceptif à réunir plusieurs caractéristiques essentielles pour
répondre aux défis majeurs de la contraception à la fois dans les pays en développement et dans les pays développés :
• Molécule progestative (non MPA)
• 6 mois d’action
• Injection sous-cutanée
• Dépôt entièrement bio résorbable
• Accessibilité du traitement

La Fondation a pour objectif de rendre le produit accessible aux femmes les plus démunies dans les pays émergents.
Le produit en développement pourrait en effet répondre à plusieurs défis majeurs tels que le coût de la contraception, l’insuffisance des réseaux de distribution ou encore certaines barrières culturelles. Contrairement à la plupart des autres contraceptifs réversibles à longue durée d’action (CRLDA) tels que les implants, aucune intervention chirurgicale ou spécialisée ne sera nécessaire avec le produit développé par MedinCell. Une simple injection sous-cutanée forme un dépôt de quelques millimètres qui agit comme une pompe virtuelle pendant 6 mois avant de disparaître complètement.
Des études ont montré que le risque d’échec de contraception chez les femmes suivant un traitement contraceptif oral ou via d’autres méthodes était 17 à 20 fois plus élevé qu’avec l’utilisation d’un CRLDA, essentiellement en raison du manque d’observance1.
MedinCell explore la possibilité d’exploiter le potentiel du produit dans les pays développés, notamment aux États-Unis, où les contraceptifs représentent un marché de 4,7 milliards d’euros.
En 2017, les contraceptifs réversibles à longue durée d’action représentaient 30% du marché américain, avec une
croissance annuelle moyenne de 10% sur les 5 dernières années (à ce jour, ce marché est principalement composé
d’implants solides et de dispositifs intra-utérins)2.
1. Winner, B; Peipert, JF; Zhao, Q; Buckel, C; Madden, T; Allsworth, JE; Secura, GM. (2012), “Effectiveness of Long-Acting Reversible Contraception”, New England Journal of
Medicine, 366 (21): 1998–2007, doi:10.1056/NEJMoa1110855, PMID 22621627
2. Source: IQVIA data in € at constant exchange rates in ex-manufacturer prices

Session en français

Rendez-vous le Jeudi 8 septembre à 18h00 (CEST) pour une la diffusion en direct de l'Assemblée Générale

English session

On Thursday 8, September at 6.00 pm (CEST) watch live our General meeting

Êtes-vous un actionnaire de MedinCell ? / Are you a MedinCell shareholder?
Vous êtes / You are :
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

CONTACT

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.