Nous contacter

L’essai clinique mené par MedinCell confirme l’innocuité de l’ivermectine en administration continue

15 avril 2021

L’essai clinique valide l’innocuité de l’ivermectine en prise quotidienne sous forme orale, pour simuler la libération continue du principe actif par une injection longue action.
Aucun effet indésirable n’a été observé́ avec les trois doses d’ivermectine testées allant jusqu’à 100 µg/kg.
MedinCell développe plusieurs formulations injectables à action prolongée d’ivermectine, la plus avancée vise à prévenir de l’infection par le Covid-19 et de ses mutants pendant plusieurs mois.


Résultats positifs de l’étude d’innocuité

« Tous nos programmes sont développés en accord avec les standards éthiques les plus élevés et sur la base de principes scientifiques robustes en vue d’un potentiel déploiement massif. Faire la preuve de l’innocuité́ de l’Ivermectine en administration régulière quotidienne sur une longue période était une étape incontournable pour nos programmes ivermectine, en particulier mdc-TTG dans le Covid-19, » précise Joël Richard, Directeur du Développement de MedinCell.

L’Ivermectine a déjà été administrée en prise unique à des centaines de millions de patients à travers le monde. Son innocuité en prise unique a été démontrée et documentée. MedinCell a testé l’ivermectine en prise régulière quotidienne sous forme orale pour simuler la libération continue du principe actif par un injectable longue action. L’étude qui vient de s’achever confirme l’innocuité́ de l’ivermectine jusqu’à une dose de 100μg/kg/jour en administration continue sur 1 mois chez les volontaires sains. Aucune différence notable n’a été observée entre les volontaires traités et les volontaires sous placebo dans les trois cohortes étudiées successivement (doses quotidiennes de 50 µg/kg, 75 µg/kg et 100 µg/kg respectivement).

Les données pharmacocinétiques des trois cohortes montrent une concentration plasmatique circulante maximale limitée dans les douze premières heures (Cmax entre environ 25-60 ng/mL) et l’atteinte rapide d’un régime stationnaire et une concentration plasmatique régulière entre environ 10 et 30 ng/mL pendant 28 jours, selon la dose administrée.

Ces résultats préliminaires sont jugés positifs et conformes aux attentes de la Société sur la base des données de la littérature. La relation dose-réponse n’a quant à elle pas encore été établie. Au terme de cette étude et du rapport d’expertise du Professeur Jacques Descotes1 de mars 2021, le profil de sécurité de l’ivermectine soutient donc l’avancée des programmes MedinCell utilisant cette molécule, notamment les programmes mdc-TTG contre le Covid-19 et mdc-STM contre le paludisme.

Session en français

Rendez-vous le Jeudi 8 septembre à 18h00 (CEST) pour une la diffusion en direct de l'Assemblée Générale

English session

On Thursday 8, September at 6.00 pm (CEST) watch live our General meeting

Êtes-vous un actionnaire de MedinCell ? / Are you a MedinCell shareholder?
Vous êtes / You are :
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

CONTACT

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.